Entente Sportive de Nogent-le-Roi Handball : site officiel du club de handball de VILLEMEUX SUR EURE - clubeo

24 mars 2016 à 09:15

Match senior Dpt Honneur (report du WE) : ESN vs Auneau (28- 33)

 

Les loups recevaient Auneau ce mardi soir. L'équipe quasi complète, mais rapiécée en partie se sentait de prime abord plus ou moins confiante pour tenter d'accrocher à son tableau de chasse, après Dreux AC3, le premier de la Poule, le prétendant à la montée en excellence. En effet, un peu bancale, le meneur de meute, Yannick DEBUCK, pas totalement remis de sa blessure à la cuisse du dernier entraînement craignait ne pas pouvoir se donner au max. Notre Barracuda d'opérette, François FRANC, ne tenait lui aussi plus que sur 1 seule guibolle, mais gonflait torse et épaules, tel un rugbyman, tel le coq du Stade Français. Mais au grand complet tout de même il y aurait du banc pour faire tourner l'effectif.

 

Première Mi-temps 14-16 : Une belle et folle remontée

Les 10 premières minutes sont serrées. Auneau devant à +2.

En excellent premier de la classe Auneau nous récite ensuite son handball avec une précision et une rapidité dans les relances et les contre-attaques qui laisse la meute sur place pendant les 10 minutes suivantes. Puis à la 21e minute, la vapeur s'inverse. La meute est rentrée dans son match. Concentrée et plus combative dans les phases défensives, les loups remontent peu à peu au score ; de -6 elle revient pour la fin de cette première période à -2. L'énervement se fait alors palpable du côté aulnaisien.

 

Seconde Mi-temps 14-17 : un quasi bis repetita

Alors de retour en supériorité numérique les loups profitent de cette chance pour saisir à toute canine cette entame de seconde période. Survoltés par les buts répétitifs de Seb ils arrivent à recoller au score et passer à +3 devant Auneau ; tout cela en moins de 7 minutes L'ambiance du côté d'Auneau est alors moins euphorique ; les dents se serrent un peu et des verbiages intempestifs s'échappent même de leurs lignes. Mais la claque et son revers sont alors immédiats. En moins de 2 minutes, l'égalité est à nouveau au panneau d'affichage. Yann DEBUCK et François FRANC sont de nouveau HS pour de bon. La meute est alors en position de faiblesse, sans meneur de jeu, sans tête pensante, sans pivot de la mort. Les phases offensives ne font pas complètement le tour. Là où la meute aurait dû ralentir le jeu et limiter les phases de montées de balles adverses, elle conserve le même rythme de jeu qu'Auneau, s'épuise et finit par perdre le fil du match. Le jeu des loups est alors à peine construit et ne se concrétise quasiment jamais au fond des filets adverses, finissant tantôt dans le mur ou tantôt stoppé par le gardien aulnésien. Malgré des phases défensives correctes, de nombreuses fautes de passes se font intercepter par l'adversaire qui en profite aussitôt pour lancer ses mobylettes à l'assaut des cages de notre Arnaud, alors impuissant comme toute l'équipe, dans ces phases de duels. C'est ainsi sur un score de 28 à 33, que les loups passent à côté de leur fin de match, pourtant accessible aux dires des coaches et connaisseurs de HAND, venus nous encourager. La rugosité des contacts n'aura pas joué en notre faveur malgré un nombre de deux minutes plus important en face.

 

CONCLUSION

Le physique n'est pas au rendez-vous. La cohésion à l'échauffement (puisqu'il n'y a plus vraiment d'échauffement collectif) est latente. Les vieux loups ne semblent pas au mieux de leur forme (physique, physiologique et mentale). Hiver trop long ? Absence de travail physique de fond ? Absence d'esprit de meute ? Celle-ci s'éparpille devant la difficulté et semble se débiner dans chaque coup accessible. Le manque de sang-froid et de clairvoyance dans le jeu nous paralyse et nous contraint à prendre individuellement le poids du match sur nos propres épaules et à agir individuellement dès qu'un intervalle aussi improbable soit il s'offre à nous, alors que le collectif est toujours plus incisif (et nous savons le démontrer) ; oubliant même jusqu'au fondamental sans cesse répété par le coach : l'accès aux filets est dans le décalage. La circulation de la balle doit être notre priorité pour ces play-off si raisonnablement on veut s'offrir l'accès à la meilleure place du classement et poser nos jalons pour la saison prochaine.

 

(Toute ressemblance avec une réalité passée ne serait que pure coïncidence. Aucun fait relaté ici, aucune vérité, s'il y en a, somme toute blessante, n'est à prendre individuellement).

 

Commentaires

francois franc 25 mars 2016 13:46

Merci JUJU d'avoir retrouver ta plume ( à moins que ce ne soit PIERROT qui te prete la sienne) C'est toujours sympa de lire le récit de nos exploits (en plus j'aime bien que tu m'appelles la tete pensante). La treve des vacances de Paques va nous permettre de récupérer tout le monde en forme. A nous ensuite de travailler le collectif aux entrainements pour acquérir la meme vitesse de circulation de balle qu' Auneau. Avant ça RDV mardi soir contre EPERNON pour laver l'affront de la première phase

U18 - F : nouveau joueur 11 mois
U18 - F 11 mois
SAM LASNIER 11 mois
LAETITIA GRENET 11 mois
Martine MARQUIS 11 mois
SENIORS 1 : nouveau joueur 12 mois
SENIORS 1 12 mois
CLEA RANVIER et 6 autres 1 an
25-6
U15F / COURVILLE HBC 1 an
U15F / COURVILLE HBC et 6 autres : résumés des matchs 1 an
18-17
CHAMPOL / U15F 1 an
CHAMPOL / U15F 1 an
F
U18M / MSD CHARTRES HB 1 an
29-18
UP ILLIERS / U18M 1 an
34-35
Senior 2 / A EPERNON 2 1 an